La ferme des animaux

Adaptation théâtrale

du roman de George Orwell

Sortie de résidence de création

Jeudi 16 et Vendredi 17 septembre 2021

Centre culturel Horizinc

Bouvron (44)

Contactez-nous:

artscoope@gmail.com

ABONNEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

 

La ferme des animaux

Adaptation théâtrale

du roman de George Orwell

Durée : 1 h 20

ADAPTATION ET MISE EN SCENE

Sébastien Vuillot


DISTRIBUTION

Jacky Allonville

Thierry Rousse

CREATION LUMIERES

Marc Audonnet

Production Cie Artscoope

NOTE D'INTENTION

"Eric Arthur Blair, de son nom d'écrivain et de journaliste Georges Orwell, a combattu de tous temps
les régimes autoritaires et totalitaristes. Très jeune, après des études dans des écoles prestigieuses,
pour sans doute réaliser son rêve de revenir en Orient, son lieu de naissance, il s'engage dans la
police impériale Birmane et endosse malgré lui le rôle de l'oppresseur colonial .Ce fut pour lui, sans
doute, un choc intellectuel et moral.Sa période d'errance et de purgatoire qui s'ensuivit dans les bas
fonds londoniens auprès des pauvres et son aventure misérable à Paris aura définitivement sculpté
l'homme dans ses combats que ce soit par l'écriture (« une histoire Birmane », « Dans la dèche à
Paris ») ou dans ses actes et engagements politiques ( il rejoint les milices anti francistes en
Catalogne d'où il reviendra blessé par balle).
Dans son roman« La ferme des animaux », écrit en pleine deuxième guerre mondiale, il critique par
le biais de l'avènement d'une société animale, le Stalinisme et son détournement de la cause
socialiste et révolutionnaire en une dictature autoritaire, sanguinaire, totalitaire à des fins
exclusivement personnelles de pouvoir sur son peuple et sur le reste du monde.
Comment cette belle utopie marxiste a pu virer vers cette dictature implacable?
Georges Orwell nous décrit à travers cette fable, cette dystopie, les mécanismes et le cynisme de la
mise en place d'un régime totalitaire.C'est ce que je souhaite mettre en scène, car la pensée et
l'engagement de Georges Orwell se situe là .
« La ferme des animaux » est un roman certes, mais il a son rythme, sa dramaturgie, sa mécanique
très précise.Il m'était important de conserver la trame de la pensée d'Orwell, de sa tonalité et de son
écriture.A noter cette impression constante que Georges Orwell a une affection profonde pour les
gens du peuple, leur simplicité, leur gentillesse et leur courage, en opposition au cynisme et à la
brutalité des gens de pouvoir. Ici le peuple russe et la dictature Stalinienne.
La structure du roman est dans l'esprit du conte, alternant la narration de l'histoire et l'intervention
directe de personnages.De ce constat, j'ai effectué une réduction du texte en conservant l'écriture
d'Orwell, en mettant le focus sur l'accession au pouvoir total des cochons (Sage l'Ancien, Boule de
Neige, Brille Babil et Napoléon).Le texte de certains moments de jeu a juste subit une modification
de temps lorsque cela s'imposait.
Le roman d'une centaine de pages initialement découpé en 10 chapitres ne compte plus qu'une
vingtaine de pages réparties en une vingtaine de scènes pour 1 h 20 de spectacle porté par deux
interprètes.
J'aime utiliser tous les matériaux à ma disposition pour être au plus proche de l'histoire que je
souhaite raconter et ainsi alimenter subtilement l'imaginaire du spectateur. C'est pourquoi, le son,
l'image, le texte, l'objet, la lumière, les corps, les acteurs et les espaces sont pour moi des éléments
qui interagissent ensemble au service d'une œuvre à destination du spectateur.
Pour conclure cette note au sujet de l'adaptation et de la mise en scène de « la ferme des animaux »
de Georges Orwell, je souhaiterais dire que c'est une chance, une joie et un petit tour de force
d'adapter cette œuvre dans une forme aussi réduite.Il est important pour moi et les acteurs qui
m'accompagnent que cette œuvre resurgisse, car il y a urgence:
les dictatures et les gens qui en souffrent ne sont apparemment pas en voies de disparition, loin de
là... "  Sébastien VUILLOT